Table ouverte

Au retour des sardiniers et des palangriers, les premières corbeilles de poissons sorties des cales sont offertes aux nécessiteux. Tout ce qui traîne sur le quai sera ramassé.

Le « ponctuel » et le « garde-pêche », en médina attendront aussi patiemment.

Advertisements

11 réflexions sur “Table ouverte

  1. Belles images, Frédérique, et puissamment évocatrices. Ramasser des poissons par terre, pour des humains et des chats, même souci… Avec pour les premiers le bleu profond des volets de bois pour ajouter peut-être un peu de gaieté au repas…
    Amicalement

    • La part du « pauvre » est toujours conservée dans chaque maison et à chaque repas.
      Et quand celui-ci se présente, un repas, aussi modeste soit-il, lui est offert ainsi que le verre d’eau.
      Nous avions cette tradition en France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :