Abdelkebir, le Magnifique

Abdelkebir est paysan/pêcheur de Lala Fatna, ses ressources sont la terre, et la mer quand la terre épuisée de soleil a fini de donner le peu du quotidien. Octobre… les marées sont immenses. Abdelkebir est le « propriétaire » de la « chiboula », auberge pour tous, un 5 étoiles ! Un sar à l’hameçon… trois ce matin-là, offerts ! Ces jambes sont immenses, son sourire immense, son plaisir  me ravit.

 

En réponse à Bifane : le rocher s’appelle « le minaret »… Abdelkebir défie la vague à marée haute pour offrir… cf

Publicités

12 réflexions sur “Abdelkebir, le Magnifique

  1. Nous avons un grand respect pour Abdelkebir et tous les autres pêcheurs des falaises.
    Tes images sont superbes Frédéric et si nos souvenirs sont bons, et ils le sont car encore frais au niveau de nos papilles, les sars de LF sont presque les meilleurs du monde…
    ThierryKarine

    • Quelques-uns ont quitté LF pour une saison hivernale de pêche sur les côtes sahariennes,
      dans les conditions de vie que vous savez, précaires et dangereuses, nomades à la recherche
      de pâturages océaniques nourriciers. Bien à vous.

  2. Bon. On connait le nom du rocher, mais le nom du poisson hein ? tu le dis pas le nom du poisson ! Et comment on va faire maintenant pour prévenir sa famille ?
    😉

    • Puisque tu veux approfondir le sujet, Kod, il s’agit d’un Sar. Le poids de celui-ci est supérieur à la livre, inférieur au kg, bref on y mange à deux.
      Il peut atteindre 2 kg. C’est un « brouteur » qui vit souvent dans les rochers, d’où l’emplacement choisi par Abdelkebir. Précision complémentaire, le sar est
      hermaphrodite, naît « mâle » et devient « femelle ». Sa nageoire dorsale est épineuse ! Sa famille… il s’en fout, il vit en solitaire le plus souvent.

      • Et qui c’est qui l’a mangé ? Pour un comme ça deviez pas être des solitaires vous … Z’avez mis le poisson dans un plat sur un lit de rondelles d’oranges ? et arrosé avec le jus d’une orange ? et ajouté 2 cuillères à soupe de graînes de fenouil ? et cuit au four 20 minutes à 190° ?

        • Moi, toute seule, j’ai de l’appétit pour les poissons !
          Juste grillé au charbon de bois, pas trop cuit, un peu de cumin saupoudré.
          Pour apprécier totalement, utilisation des trois doigts de la main droite
          (pouce, index et majeur) – me suis lavé la main avant et après -:)
          Y’a pas de gaucher, et s’il y en a, ils se débrouillent quand même avec la main droite.
          Sont ambidextres;
          PS : temps de cuisson : environ 15 mn (à peine).

    • Alors Kouki… m’ont dit Abdelkebir, « Joli Coeur » et les autres « potes » du Douar que c’est
      quand vous voulez, quand vous pouvez, il y a place pour chacun, du pain d’orge, du thé,
      de l’eau de source, quoi encore… ? La rencontre certainement et sans question.
      La douche est bonne !

  3. Décidément, les pêcheurs par là-bas ne manquent pas de coeur au ventre ! Il en fallait pour imaginer de se servir du rocher comme base avancé et comme abri en même temps. En espérant qu’il n’a pas à attendre la marée basse pour revenir…
    Bien le bonjour, Frédérique !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :