Pas de deux

Publicités

12 réflexions sur “Pas de deux

  1. Je ne saurais dire les sentiments mitigés que m’ inspire cette photo, entre la tenue hétéroclite, mi fille , mi garçon du plus petit, cette pauvreté sensible, et le geste protecteur du plus grand qui vous regarde avec une curiosité inquiète,ce n’est pas l ‘idée que l on se fait d ‘enfants sur une plage!

    • Le cadrage est serré alors difficile pour un oeil extérieur d’avoir une idée précise de l’environnement et de la situation.
      Cette « plage » est la cour de récréation de la petite école de Lala Fatna, petite école qui rassemble 3/4 classes (de plusieurs niveaux) avec les
      cours qui alternent le matin et l’après-midi. Les élèves viennent des douars (villages) environnants, à pieds, à dos d’âne car il n’y a pas de transport en commun possible,
      du moins à ce jour.
      En gestation, une classe pré-scolaire (les enfants, à la campagne, ne sont scolarisés qu’à partir de l’âge de 7 ans), quelques petits y viennent
      déjà régulièrement. Le petit, accompagné par un aîné, revient des WC (oui, des WC ont été installés).
      Bien entendu, les conditions sont précaires, énorme déperdition scolaire (filles et garçons), mais, certain(e)s ont pu rejoindre le lycée,
      puis l’université, être diplômés, décrocher un boulot et, s’investissent aujourd’hui pour améliorer les conditions de vie, la scolarisation, la santé des habitants de
      ce village. Désolée d’avoir été longue.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :