Suaire

Publicités

17 réflexions sur “Suaire

  1. C’ est comme un monde de la fin du monde, sans bord ni horizon, une fin de non recevoir à ce qui est animé.
    La mer comme un linceul, un purgatoire entre la terre et l’ eau…
    Avant votre explication, ce qui m’ avait frappé dans votre photographie, c’ est cet espace sans bord, concentré en une extrême tension.
    J’ ai compris cette sensation après…

    • Tu ne crois pas si bien dire, Maria, pour la leçon de piano !
      Bien que je n’ai jamais (ou rarement) apporté un éclairage supplémentaire à mes photos via une « légende », je t’exprime la réalité de cette photo.
      Le 18/10, une « faluka » (qui, au Maroc, a perdu son sens premier – bateau à voile), autrement dit, une barque en bois, s’est échouée, vide de ses occupants, dans une crique de Lala Fatna, moteur
      encore fixé à la poupe. Jerrican de gasoil, matériel de pêche, ont été retrouvés dans les rochers. A bord étaient deux frères et un coéquiper en mer depuis le 16/10 pour gagner leur vie.
      Brume dense, mer très mauvaise depuis le 17/10 et les jours suivants.
      L’océan, à ce jour, n’a pas encore restitué les corps. Si tu zoomes sur la photo, tu verras cette barque, debout sur sa coque.
      Bien à toi.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :