Les mues de la nuit

Publicités

20 réflexions sur “Les mues de la nuit

  1. « …
    Quand il jette en dansant son bruit vif et moqueur,
    Ce monde rayonnant de métal et de pierre
    Me ravit en extase, et j’aime à la fureur
    Les choses où le son se mêle à la lumière.
    … » Charles Baudelaire, Les Bijoux
    Merci pour ce petit bijou, je te souhaite un excellent

  2. Voici dans les rochers l’accès du corridor,
    Il descend, dans la nuit, au cœur de la planète.
    Le bruit du monde ici se dissout et s’endort.
    À son seuil le soleil et la lune s’arrêtent.

    Eurydice est passée par là, voici son pied
    Dans la terre marqué mais la piste se brise
    La phrase s’interrompt, le serment est délié,
    Le cavalier se cabre et se fixe à la frise.

    Ces autres pas qui vont ailleurs sont ceux d’Orphée,
    L’éclipse est terminée et le ciel resplendit
    En nous rendant notre ombre et sa maison hantée

    Loin, derrière un fourré d’épines et de roses
    La ménade s’endort dans le bois interdit.
    Un nuage est au ciel comme une fleur éclose.

    Robert Desnos

  3. Magnifique!
    C’est comme une première fois de la rencontre, c’est à la seconde image que l’on reconnait, que l’on identifie.
    Frédérique? Oui, c’est bien vous! Le voile comme les ombres de la caverne de Platon.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :