Filouter les nuages

Publicités

10 réflexions sur “Filouter les nuages

  1. Je me rappelle d’un épisode douloureux de ma vie. Un mois dans une chambre stérile à batailler contre un foutu cancer. Et je n’avais pour horizon que les nuages qui passaient. Et je me répétais souvent ces mots de Baudelaire :
    « – Eh! qu’aimes-tu donc, extraordinaire étranger?
    – J’aime les nuages… les nuages qui passent… là-bas… là-bas… les merveilleux nuages! »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :