Mon jardin

Publicités

35 réflexions sur “Mon jardin

  1. Belle image !
    Mais pour moi ce lieu n’évoque pas du tout le mot « jardin » qui, par définition est un lieu clos que l’on cultive.
    Ici, le lieu est largement ouvert et l’on n’y cultive rien.
    En plus, ce milieu est impropre à la vie car trop minéral. Et seule l’immersion du lieu permet d’amener l’eau et surtout les éléments nécessaires à la vie.
    Sans l’eau, cela ressemble à un paysage lunaire.
    Très esthétique certes – et c’est en cela que l’image est très belle (sans compter bien sûr sur les talents de la photographe) – mais plutôt mort !
    Le mot jardin suppose par ailleurs que l’on y jardine. Car le jardin est aussi le résultat d’une action de l’homme, en l’occurrence un certain travail, celui du jardinier. Et ici, on ne se contente que de récolter (des mollusques surtout et sans doute aussi quelques crustacés).

    • Tu l’as dit Bernard, belle image, et non pas, belle photo, mais belle « image » 🙂
      « Mon bac à sable » aurait été plus approprié. Mais tu as bien dû comprendre que mes
      images ne sont pas tirées au cordeau.

      Je reviens sur « ici, on ne se contente que de récolter ». Oui, la récolte qu’offre le
      littoral océanique du Maroc (poissons: sars, dorade, limandes etc… ; moules et poulpes ; câpres et plantes
      médicinales, abondantes, algues pêchées – au prix de l’asphyxie – pour l’industrie alimentaire et pharmaceutique) vient compléter les maigres récoles.

      Mais tout ceci, tu ne le sais pas.

          • Je crois que ma réaction s’explique juste par le fait que je n’aime pas les univers trop minéraux, parce qu’assez impropres à la vie, sauf à une vie particulière habituée aux conditions extrêmes.. Il me faut de la vraie terre, de l’herbe verte, sans doute une déformation venant de ma famille paysanne vivant dans une région où la terre est profonde et l’eau abondante. Et le mot « jardin » évoque pour moi cet univers-là.
            Cela dit, le mot « jardin » a un sens beaucoup plus large pour moi. Et je considère que la terre entière était un véritable jardin. Mais qu’en avons-nous fait, bon dieu, qu’en avons-nous fait … !

            • Cet univers minéral est actuellement et jusqu’en avril/mai, fécond, vert, fleuri, parfumé, généreux : 6 à 7 mois (à condition
              qu’il pleuve de temps à autre). Puis, caillasse et poussière y succèdent. Restent les hommes et surtout les femmes qui s’en
              accommodent, font le pain, nourrissent, abreuvent animaux et gens de passage. Un temps pour s’épanouir, un temps pour se révéler
              dans l’âpreté.

  2. Bernique, il y a bien longtemps que je n’en ai mangé. C’est un peu caoutchouc et fort en goût. J’ai vu toutes les photos que j’avais manqué. J’aime bien la série des joyeux.

  3. Superbe photo, Frédérique et j’aimerais bien marcher sur cette belle plage et que dire des moules que j’aime tant 😉 L’endroit est superbe loin des touristes.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :