Petites mains pour une tambouille

Publicités

36 réflexions sur “Petites mains pour une tambouille

    • Il n’est jamais trop tard, d’autant que le tajine prend tout son temps sur la braise pour mitonner.
      Ca nous change des cocottes à soupape 🙂 Que préférez-vous ? pommes-de-terre, olive, citron confit, agneau
      ou pruneaux, amandes et coings confits et re-agneau, ou moules au poivron, piment, tomates etc., ou
      la liste est longue, à moins qu’un loup grillé ne fasse l’affaire 🙂

  1. Que de bonheurs-souvenirs en tes photos, l’impression de renaître à « ma » terre ! Cela fait chaud à ma vie… et à mon palais, c’est si bon tout ça !
    Belle fin d’année l’amie !

    • C’est curieux ! Toi, tu ne vois plus de « couleurs » chez toi, je ne vois plus de « couleurs » chez moi.
      Pourtant, quand de « chez moi » je vais vers « chez toi », les couleurs se raniment et nous les partageons 🙂

    • Oh, c’est un petit frichtis sans prétention, version modeste d’un tajine.
      Alors, un filet d’huile d’olive, oignons émincés, coriandre fraîche hachée grossièrement,
      ail, cumin (en poudre), poivre, sel, chair de tomates fraîche, faire fondre le tout et mélanger.
      Couvrir d’eau. Y ont été ajoutés (là sur la photo) : carottes, navets, pommes-de-terre (légumes bien
      plus goûteux que chez nous !)et un « petit » morceau d’agneau (enfin, un os enrobé de quelques lambeaux
      de viande). Le principal étant le « pain », cuit au four traditionnel (combustible bouse de vache), à la saveur
      incomparable. « Saucer » est primordial, avec les doigts, bien sûr, sous la lampe, ou la bougie, plat commun,
      partagé, à même la terre, sans guère d’hygiène. Ces « hommes » sont de fabuleux cuisiniers. A propos,
      je n’oublie pas les graines que je dois t’envoyer. Ca viendra. Ce légume fait de fabuleux « tajines ».

  2. J’aime ton article pour plusieurs raisons.
    Tu respecte les gens (ici des enfants) en ne montrant pas leur visage (chez nous en France il est interdit de diffuser des photos de gens sans leur autorisation). Tu nous rappelles -sans l’écrire- que le travail des enfants, cela existe et on l’espère (car cela est parfois inévitable), dans de meilleures conditions que possible.
    Ta dernière image : beau partage entre eux à la fin de leur (dure) journée de labeur 😀 Merci ..

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :