Il y a toujours eu des riches et des pauvres, allez savoir pourquoi !

DSCF6681

DSCF0504

DSCF5843

DSCF4790

DSCF0508

Publicités

26 réflexions sur “Il y a toujours eu des riches et des pauvres, allez savoir pourquoi !

  1. Signe de notre temps : on a réduit le mot « richesse » à l’aspect purement financier.
    On peut pourtant être riche de tellement de choses … !

  2.  » Le temps de notre vie est un enfant qui joue et qui pousse les pions. c’est la royauté d’un enfant. »
    Héraclide
    Que dit-on d’un enfant qui travaille… ? la même chose ?
    😉

    • Les enfants, sur d’autres continents, sont caisse d’épargne, sécu et mutuelle, retraite et investissement.
      Ces sociétés dites patriarcales sont définitivement matriarcales. Les femmes, devenues mères, détiennent un pouvoir
      certain sur le géniteur, grimpent dans la hiérarchie de la famille, du quartier, du voisinage. Je ferai hurler bien
      des féministes (occidentales). C’est la mère qui éduque sa fille, son fils, qui maintient la barrière au nom de la
      tradition, qui en fera un être libre, critique, responsable et/ou inversement une victime. Une victime fille, une
      victime homme, l’un et l’autre sacrifiés à la coutume, la tradition, le « qu’en dira-t-on ». Les mères sont responsables,
      du lit de leur couche, dorlotée, choyée, entourée. Je vais me faire assassiner.

  3. merci beaucoup pour vos récents messages qui me touchent beaucoup… je me suis à mon tour promené sur vos pages, et je retrouve de très belles photos, très émouvantes et généreuses… j’aime beaucoup ce que vous donnez à voir

  4. Vos photos sont si belles et joyeuses, qu’elles donnent l’impression que ces pauvres sont bien plus heureux que les riches, blasés, dans une vie dépourvue de sens…
    Sinon, il serai grand temps de faire cesser ces injustices

  5. Photos pleines de richesses…Merci 🙂

    Il y a toujours eu des nantis et des anéantis ou démunis…

    Parce que ceux qui contribuent à la richesse des mieux nantis sont souvent ceux qui s’appauvrisse au détriment des multinationales…

    Tout est relatif dans la pauvreté…Ici au Québec les pauvres sont mieux nantis que les pauvres d’Haïti ou du Burkina Faso. Sauf peut-être ceux qui sont dans la rue…et avec handicap par-dessus ce malheur. Je me considère riche vivant dans mon patelin, dans ma petite maison détachée…mais… chez-moi pourtant, Céline Dion se croirait peut-être dans un pays du tiers- monde…

    La surconsommation appauvrie les gens de classe moyenne tout en engraissant les riches qui deviennent de plus en plus gourmands et cupides. Et lorsque l’on a plus les moyens de les faire vivre ils vont rechercher un autre pays, un autre continent, une autre ville etc…là où l’on va bosser pour eux à moindre prix pour se sortir de la misère…mais lorsqu’ils vont essayer de vivre trop richement les méga entreprises vont se retirer pour aller voir ailleurs là où il y aura toujours des miséreux qui voudront travailler pour eux à moindre coût.

    Ceux qui meurt de faim sans toit et qui finisse en festin pour les mouches…ça ne devrait pas exister. L’homme est un animal et le pouvoir de l’argent malheureusement lui confère celui d’appauvrir sa race, ses semblables plutôt que de tuer pour se nourrir comme le ferait un lion…il amoncèle ses richesses pour soumettre les brebis à sa puissance.

    Il y aura toujours des riches et des pauvres tant que l’argent sera roi. Mais sans argent qu’est ce qui pourrait faire tourner le monde ? Le troc ? Moi je dis qu’il faudrait établir l’égalité pour tous en ce qui a trait à avoir au minimum un toit au dessus de la tête, de la nourriture, des vêtements, des soins médicaux et de l’instruction. Les besoins primaires sont capitaux. Pour le reste il ne manquerait qu’un peu d’amour, de respect et presque tout irait !

    Mais tu sais…il y aura toujours des pauvres…ceux de l’âme…
    p.s. : Désolée de la longueur…je suis lourde parfois.

    • Pas de problème Denise… et tu n’es pas « lourde » 🙂
      Je partage tes points de vue.
      Des progrès considérables restent à faire, là-bas, pour l’ACCES A L’EAU, l’EDUCATION et les SOINS DE SANTE.
      En attendant, la solidarité pallie aux « déficits » des structures.
      Enfin, ces 3 là l’ont si bien chanté

  6. Tes photos sont superbes.
    Quand à la question … Il ne faut pas se résigner sur son sort, il faut essayer de l’améliorer lorsqu’on en a besoin ou lorsque cela est nécessaire et … si nous avons la possibilité de le faire ou .. les moyens.
    Exemple : un paysan est pauvre et est sans terre. Il n’a pas les moyens de s’acheter un petit lopin de terre , ni les outils et ni les graines pour semer. On lui offre une parcelle de terre, des graines ou des plants et des arbres, ainsi que quelques outils, il pourra commencer à cultiver son terrain pour nourrir sa famille et vendre les produits. Cela contribuera à améliorer sa vie. Il ne sera certes pas riche, mais il sera déjà moins pauvre.
    Je pense que le « pourquoi » de ta question réside dans les moyens qu’on peut ou qu’on veut donner aux pauvres pour leur permettre d’améliorer leur existence.
    Peut-être aussi que ceux que l’on appelle « les riches » pas tous mais une partie, ne desirent pas aider les moins riches ou les pauvres, ainsi ils peuvent continuer à assoir leur soi disant supériorité sue eux.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :