Elégance et labeur

glaneuse

cheminer

retour au crépuscule

Advertisements

30 réflexions sur “Elégance et labeur

    • Cette femme habite au Douar d’El Maachet.
      Elles sont « Belles », toutes, jeunes et plus âgées, voire très âgées.
      Les hommes sont « beaux » aussi. Ruraux tous et toutes. Ne me reproche
      surtout pas mon « regard » occidental, par pitié.

  1. Que de beaux qualificatifs dans les commentaires ! : « rêverie », « belle scène de vie », « couleurs magnifiques », « grâce », « fière et souriante », « belles photos », « quelle aisance », « magnifique coiffure », « touchante », « grande noblesse », « wonderful picture », etc…
    Et l’exploitation de la femme aussi, non ? 😡

    • Que te répondre, avec intelligence et respect pour cette femme, pour sa fille, et pour les hommes (fils, mari, frères etc.), absents sur cette photo mais présents, ailleurs dans la « catégorie » « portrait » ? C’est une « glaneuse » (cf Agnès Varda), à pied (sans doute n’a-t-elle pas d’âne pour transporter sa charge, donc, pas d’homme, de frère, de beau-frère qui assurent un revenu minimum pour cet achat). Peut-être est-elle veuve ? Peut-être sont-ils occupés « ailleurs » : nombre des hommes (père,frère,mari, oncle, etc) ont peut-être eu la chance d’un contrat pour une saison de pêche ; d’autres sont parti vers Dakhla, littoral saharien. Alors, il n’y a pas exploitation mais survie et partage.

      • Oui Frédérique, j’entends bien ce que tu me dis-là et sans doute que ton point de vue, très ouvert, reflète plus la réalité que ce que j’en dis, car tu connais mieux ce pays et les gens qui l’habitent. Mais ma réaction est la première qui m’est venue en tête. Et je dois dire que j’avais envie de contrebalancer les commentaires des autre contributeurs de ce blog.

        • Oh, j’ai bien compris ! Chez toi, d’ailleurs je recommande à mes « contributeurs » de te visiter, c’est donc par ici,
          chez toi donc, ça débat, s’interpelle, se marre, relance, bref une belle tablée !
          Contrebalance, ça fait du bien et ce n’est pas interdit.
          L’exploitation, j’en parle, à mots couverts, et puisque je suis « publique » je ne veux en aucun cas me griller.
          Je pourrais te consacrer quelques pages (multiples en fait, recto-verso) sur l’exploitation des gamins et gamines du milieu rural, »cédé(e)s pour mille travaux aux familles pas nécessairement à l’aise, mais souvent citadines. Je pourrais te parler des « veuves » (non remariées – drame !), des divorcées (non remariées, on y revient), des femmes célibataires (à 23 ou 25 ans, c’est un drame, déjà).
          J’en ai plein ma musette.

  2. Respect à cette femme et à tant d’autres qui porte ces lourds fardeau pour tout ce que tu as décrit Frédérique dans ton commentaire. Ce n’est pas une tâche aisée et de plus marcher sur des pierres.

  3. Magnifique coiffure !!! 🙂 sérieusement…est-ce que c’est lourd sur sa tête ? Et à quoi sert toutes ses  » branchailles  » …si je ne me trompe ? À faire du feu sous une marmite ? Je suis réellement transporté dans un ailleurs lorsque je regarde tes photos. Merci

    • Lourd, oui, 20 à 25 kg…
      A quoi ça sert ? Eh bien à faire bouillir les marmites pour manger (et la tribu est nombreuse), la bouilloire pour faire le thé (à longueur de journée),
      à alimenter le feu du hammam (bain maure), faire cuire le pain etc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :